10 Janvier ♡

by Clo
356 views

2020, te voilà ! Et dire qu’aujourd’hui, c’est mon anniversaire. Quelle idée d’être née juste après les fêtes ?

Je ne suis pas une adepte des rétrospectives mais si je devais faire un point depuis que j’ai soufflé ma trentième bougie, je dirais que je vis les plus belles années… et qui sont d’ailleurs loin de se terminer ! J’ai une famille et des amis en or que j’aime retrouver régulièrement pour un weekend, autour d’un repas ou d’un apéro et sur qui je peux toujours compter. La vie est aussi faite de belles rencontres et de retrouvailles, peu importe la distance qui nous sépare.

Le passage à la trentaine est une autre façon de voir la vie, avec plus de perspectives, plus de bienveillance, moins d’insouciance… Envers les autres et envers moi-même.

Je suis passée, comme tout le monde, par des moments de pur bonheur comme par des moments difficiles… Mais ce sont les aléas de la vie, comme on dit.

On grandit, on apprend, on évolue, on change. On regarde en arrière, on s’interroge, se remet en question, un peu trop parfois. On se dit qu’on est bien contente d’être passée par là mais que si on avait le pouvoir de modifier le temps, on y changerait bien certains événements.

J’ai aussi compris que l’on ne construit pas une vie sur la culpabilité, mais sur la vérité, l’amour et le respect. Et ce sont d’ailleurs des valeurs que je compte bien transmettre à ma fille.

L’une des choses les plus importantes dans la vie est de suivre l’énergie, notre énergie, rester positive, apprendre à relativiser… Évidemment, il est plus facile à dire qu’à faire. Ces dernières années m’ont permis d’apprendre, tout doucement, à connecter l’intérieur et l’extérieur, ce que je suis avec ce que je fais. Essayer de suivre mes émotions et mes intuitions… Merci les cours de yoga !

La vie n’est pas censée être une bataille constante. Si elle l’est, alors peut-être qu’il est temps de changer quelque chose. On nous apprend tellement à nous battre, à nous projeter, on entre dans la vie prête à survivre à tout un tas de choses. Des jobs qu’on déteste, des gens qui ne nous font pas du bien et/ou qu’on aurait bien préféré ne jamais rencontrer, des modèles de vie qui nous empoisonnent, une perfection qu’on essaye d’atteindre au quotidien mais qui nous rend malade.

Je ne suis pas parfaite, je suis loin d’y être et cela me va très bien. Avoir ses propres qualités, ses propres défauts… C’est ce qui nous définit, nous rend unique après tout, non ? La liberté d’être soi est un long chemin qu’il faut entretenir chaque jour, autrement, il se remplit de mauvaises herbes et on oublie, on se perd….à nouveau.

Il faut profiter de chaque instant, chaque moment que la vie nous offre, accepter que parfois, être suffit.

A chaque nouvelle année, je listais mes bonnes résolutions, ce qui me semblait bien de faire ou de ne pas faire. Puis ces résolutions rejoignaient les oubliettes, pour la plupart d’entre elles. Alors je me suis dit que cette année, je ne me listerai pas de résolutions mais que je réfléchirais plutôt à de bonnes intentions, que je commencerai mon année dans la paix et dans l’amour, que j’y verrai que du positif, que je serai, tout simplement, moi !

N’oubliez jamais, une dose d’amour n’est jamais de trop !

Love. ♡

Vous devriez également aimer

Laisser un commentaire