L’esprit écolo

by Clo

Cet article, je savais que je mettrai du temps à l’écrire et ce fut le cas. Mais je voulais aussi prendre ce temps pour l’écrire et ne pas seulement jeter des mots sur une page blanche.

Mon objectif en écrivant cet article est avant tout de partager avec vous un peu de mon quotidien devenu plus green, peut-être de vous donner l’envie de le faire aussi ou de vous donner quelques idées mais en aucun cas, de vous donner des leçons. Au contraire, je crois plutôt que c’est en faisant chacun des efforts qu’on arrivera à se motiver les uns les autres et faire changer les choses. Il y a d’ailleurs cette citation que j’aime tout particulièrement :

« Nous n’avons pas besoin d’une poignée de gens parfaitement Zéro Déchet. Nous avons besoin de millions de personnes imparfaites mais qui font de leur mieux. » Anne-Marie Bonneau

Le début n’est pas toujours évident et il faut avoir la volonté de se lancer. C’est une nouvelle aventure qui commence mais qui, au fil du temps, saura nous satisfaire et améliorer notre quotidien. Le plus dur est de savoir « par où » commencer et d’arriver à rester positif sur le long terme. Par exemple, le plus « compliqué » pour moi a été de réduire ma façon de consommer en terme de fringues et chaussures. Je ne vous le cache pas, j’ai toujours aimé faire les boutiques et acheter les dernières pièces sorties chez Zara, pour n’en citer qu’une.

On ne peut pas changer ses habitudes du jour au lendemain, c’est presque impossible, même en ayant une volonté de fer. C’est pourquoi il vaut mieux commencer doucement, avancer à son rythme et réussir plutôt que de se lancer sur un coup de tête et se démotiver par la suite. Il faut se laisser le temps de les assimiler, de les mettre en pratique et surtout accepter qu’on peut mettre plus de temps qu’un autre dans cette aventure. Et puis une fois qu’on est lancé, on a envie d’aller encore plus loin !

*

J’ai commencé à prendre conscience lorsque je suis devenue maman, prêter attention aux produits de mon quotidien, à ma façon de consommer. Je me suis intéressée de plus près aux produits alimentaires que je consommais. Je m’étais mise en tête d’acheter le moins possible de produits industriels ou déjà préparés. D’une part, parce que c’est mauvais pour notre corps, mais aussi pour la planète. Nos habitudes alimentaires ont évoluées avec le temps puisqu’on mange plus diversifié, seulement, elles restent riches en graisses et en sucres. Ce qui n’est pas forcément meilleur sur le long terme. Il y a ce livre que j’aimerai vous conseiller de lire et qui est très intéressant au sujet du sucre : Zéro Sucre, de Danielle Gerkens.

La révolution industrielle nous a peut-être apporter de la facilité mais aujourd’hui, l’alimentation durable est une question d’avenir. Adopter une alimentation respectueuse de l’environnement et de notre santé devient essentielle pour les générations futures. Je détaillerai un peu plus ce sujet dans un prochain article.

Puis je me suis penchée sur les produits d’hygiène, que ce soit pour bébé ou pour moi. Jusqu’aux années 2000, il n’existait pas autant de produits dédiés à bébé et je pense qu’il se fiche de la marque que vous allez utiliser pour le changer. Le but étant qu’il soit propre en ayant choisi d’utiliser un produit clean, tant pour lui que pour notre environnement.

2019

1/ Mon premier geste de l’année a donc été de réduire ma consommation d’achats de fringues et chaussures. Soit : Ne plus acheter chez Zara et compagnie. Ou n’acheter que ce dont j’ai réellement besoin. Recycler ce que j’avais déjà ou ce que j’avais acheté auparavant sans l’avoir porté. Je suis loin d’être parfaite à ce niveau là, si j’ai envie de faire un peu de shopping, je le ferai. En revanche, je privilégie le made in France, les vêtements éco-responsable ou fabriqués à partir de fibres recyclées et j’évite au possible les grandes enseignes. Je me tourne de plus en plus vers la seconde main avec l’application Vinted ou Vestaire Collective. Croyez-le ou non, il m’est arrivé de trouver des pépites. Je ne vous cache pas que ce n’est pas toujours évident mais c’est un bon début !

2/ Éviter les grandes enseignes pour les vêtements mais aussi pour l’alimentation. Nous avons la chance de pouvoir acheter des fruits et légumes de saisons et local au marché, alors pourquoi s’en priver ? Personnellement, je ne peux pas toujours acheter bio car cela a un coût alors je privilégie le local autant que possible. Cela permet aussi de faire vivre les producteurs de la région.

3/ Acheter en vrac.  D’une part parce que c’est plus écologique et cela réduit les emballages plastiques, d’autre part c’est moins cher ! Aujourd’hui, on trouve facilement tout ce qui est légumes, pâtes, riz, sucre, gâteaux en vrac et que l’on peut stocker chez soi dans des bocaux en verre. J’ai toujours avec moi 2/3 pochons et un tote bag en tissu pour mes courses. A la maison, j’ai gardé des contenants en verre comme les pots de confiture. Pour le côté déco, vous pouvez toujours repeindre le couvercle avec de la peinture.

4/ Boire de l’eau du robinet. Stop aux bouteilles en plastiques qui polluent la planète. Aujourd’hui, il est facile de trouver une gourde. Si vous hésitez dans votre choix, je vous conseille la marque 24 Bottles. Elle est top !

J’espère que cet article vous aura plu, je sais que certaines d’entre vous ont déjà une démarche très engagée, d’autres moins mais avec une la volonté d’aller dans ce sens. Je ne suis pas parfaite, je ne suis pas non plus un modèle car j’ai encore beaucoup à apprendre et de choses à changer mais j’avance à mon rythme jusqu’à arriver à une consommation responsable. L’article est assez long mais je compte bien partager et échanger avec vous sur différents sujets.

Je vous souhaite une très bonne journée et à bientôt pour un nouvel article!

Vous devriez également aimer

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visite, vous proposer des publicités adaptées à votre profil et/ou à votre navigation et pour faciliter le partage d'information sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité et paramétrer vos cookies. J'accepte En savoir plus